Cinecruche vous conseille

Bonjour, ici HAL 9000, votre ordinateur psychotique favori. Chaque semaine, je tente de trouver réponse aux différentes problématiques pouvant survenir dans la vie d'un cinécruche.
Cette semaine :
Comment reconnaître 10 clichés du cinéma américain
La problématique
Vous êtes un cinécruche jeune et fringant ayant récemment quitté le nid familial pour voler de ses propres ailes mais dont le budget alloué au divertissement de masse est plutôt... limité. Puisque vous êtes d'un naturel curieux, vous décidez de vous familiariser avec la nouvelle programmation nocturne du canal V. Cependant, vous constatez rapidement que l'adaptation locale de l'émission Poker After Dark ne réussit pas à satisfaire pleinement votre soif d'évasion après une dure journée de labeur. En désespoir de cause, vous jetez votre dévolu sur ce bon vieux canal "10" qui présente ce soir l'inoubliable thriller psychologique "Le train de la terreur" mettant en vedettes Ben Johnson, Jamie Lee Curtis et un nombre indéterminé d'interruption(s) publicitaire(s).
Seul et démuni, vous êtes bientôt sur le point d'être enseveli sous une avalanche de clichés sans posséder les aptitudes mentales nécessaires pour survivre à pareille expérience.
La solution
Comme toujours chers amis cinécruches, HAL 9000 est là pour vous. Alors que j’écoutais récemment un excellent mélodrame policier de 1978 tourné pour la télévision mettant en vedette la moumoute frisée de William Shatner en compagnie de HALETTE 7500, je me suis justement appliqué à relever quelques uns des principaux clichés véhiculés par l’Industrie hollywoodienne du divertissement; question de ne pas être trop déstabilisé par la présence envahissante de la dite moumoute.
* Un film américain finit toujours bien… si vous êtes américain.
* Les bons sont rasés et les méchants ont des barbes noires et/ou des moustaches qui ne leur donnent pas un air occidental.
* Dans un film de gars, le héros n’est jamais atteint par les balles des terroristes armés de mitraillettes. Celui-ci, par contre, peut en descendre 25 avec un chargeur de 6 balles.
* Dans un film de peur mettant en vedette un groupe d'adolescents attardés, il n'y a qu'une seule fille qui survit à la fin. Celle qui est encore vierge.
* Même aux confins de l’univers, tout le monde parle anglais avec un accent américain. Sauf les méchants; qui parlent avec un accent anglais.
* Quand il y a de la musique de suspense, la plupart du temps, il n’arrive jamais rien.
* Un char qui n’explose pas est nécessairement défectueux.
* Plus le budget du film est grand, plus les explosions sont puissantes; et, inversement, moins le scénario est important.
* Le chef des méchants meurt toujours le dernier. Le gars qui porte un chandail rouge, toujours en premier. Le petit robot qui a l’air "cute", quant à lui, ne meurt jamais vraiment.
* Il est politiquement correct d'accepter l'utilisation d'armes de destruction massive pour contrer la présence envahissante d'extra-terrestres belliqueux. Tout comme il est politiquement correct d'accepter la présence envahissante de la moumoute de William Shatner dans un excellent mélodrame policier de 1978 tourné pour la télévision.
La conclusion
Bien sûr, je vous entends déjà protester "C'est bien beau ta liste de clichés dans le cinéma américain chose, mais l'inoubliable thriller psychologique "Le train de la terreur" qui passe au canal "10" à soir, c'est pas un film canadien, ça ?". À cela, je vous réponds immédiatement : Touché. Cependant, qu'est-ce qu'un film canadien en définitive; sinon qu'un immense cliché en soi ? Croyez-moi, si vous réussissez à survivre à la projection du film "Le train de la terreur", n'importe quel cliché hollywoodien, en comparaison, c'est de la petite bière. Y compris la présence envahissante de la moumoute de William Shatner, qui elle, à bien y penser, n'a vraiment rien d'un cliché.
Signé HAL 9000, votre ordinateur psychotique favori.
La semaine prochaine : Comment résister aux stéréotypes de beauté imposés par Hollywood
 
Vous trouvez que HAL 9000 a fait une job sloppy en omettant certains clichés de sa liste ? Complétez-la en enregistrant un commentaire ci-dessous.

1 commentaire

Anonyme a dit…

Un accent anglais SHAKESPEARIEN, devriez-vous dire. - Sauf Jean-Luc Picard qui a pas d'accent américain mais qui n'est pas un méchant à l'exception du Borg où là il dit rien.