Cinecruche vous conseille

Bonjour, ici HAL 9000, votre ordinateur psychotique favori. Chaque semaine, je tente de trouver réponse aux différentes problématiques pouvant survenir dans la vie d'un cinécruche.
Cette semaine :
Cinécruche ne vous conseille pas
Salut masses incultes.
Cette semaine, je vous ne prodiguerai pas de bons conseils bidon que vous ne suivrez pas de toute façon. Mon petit séjour en orbite m’a fait le plus grand bien et j’ai décidé d’abandonner la formule « problématique – solution – conclusion » qui prévalait depuis le début de cette chronique. D’ailleurs, le mot « problématique » m’horripile au plus haut point, d’une part parce qu’on dirait qu’il a été inventé par un chargé de cours à l’UQAM * dans les années 80 et d’autre part parce qu’il m’a été imposé manu militari par Monsieur Cinécruche.
Donc, cette semaine, pas de conseils et pas de problématiques, juste des problèmes.
(* Que tous ceux qui prononcent çà « UKWham » s’inscrivent immédiatement sur le mur de la haine que je les blaste.)
* * *
Le mercredi 5 janvier 2010, alors que j’écoutais distraitement l’excellente émission de Christiane Charrette, à la suggestion d’une de ses fans des plus ardentes, voilà-t-y-pas qu’on nous annonce que le point G * n’existe plus. Interloqué, je me demande immédiatement ce que toutes ces femmes ont trouvé, pensant que c’était effectivement leur point G qu’elles tripotaient. Peut-être que tous les points G ont disparu en même temps au tournant de 2010.
Vous vous demandez pourquoi je vous parle de cul ici alors que je devrais vous entretenir de cinéma ? Je voulais juste vous parler du nouveau véhicule de Jessica Biel que vous aurez l’occasion de voir en 2011, soit un an avant la fin du monde, et qui s’intitulera judicieusement «  Fucking Engaged » et qui parlera des ébats d’un jeune couple qui s’engage à faire l’amour toutes les nuits.
J’espère que Jessica a fini le tournage avant que son point G ne disparaisse.
(* Parlant de point G... et ne me dites pas que je suis un sale pervers ** de misogyne, il a été découvert – oui découvert, comme on découvre l’Amérique – par un gynécologue allemand, Ernst Gräfenberg. Doit-on penser qu’aucune femme avant notre célèbre docteur n’ait jamais joui ?)
(** Ne vous méprenez pas. Je ne suis pas misogyne. Je suis misanthrope en général. Pervers ? Certainement.)
* * *
Un autre sujet de filles qui mérite autant d’attention que le précédent : Twilight.
Une jeune cinécruche s’extasiait dernièrement dans nos pages avec un retentissant « C'est le meilleur film du monde. Comment ça il est si bon ? ». Oui, comment çà, bordel ? En fait, je le sais pas trop parce que j’ai investi mon 10 piasses ailleurs. Ce qui me rappelle ma nièce de 17 ans qui voilà un an m’affirmait dur comme fer que Simple Plan était le plusse meilleur groupe du monde. Maintenant, c’est moi qui lui demande « Comment ça astheure c’est OZZY le plusse meilleur ? ».
Chaque époque a son film qui fait mouiller les jeunes filles. Du plus loin que je me rappelle, c’était Grease avec John Travolta et la chick qui chantait des chansons disco en collants avec du spray-net. Je crois que la citation exacte à ploguer ici est : « Avant moi le déluge ».
* * *
Le putsch.
Oui, oui j’ai un peu botché mon putsch pis je suis parti en vacances. Monsieur Cinécruche l’a pas bien pris pis là, il est un peu fru mais c’est OK. Il est comme ça, Monsieur Cinécruche : il capote ben raide pour des affaires insignifiantes comme des putschs. Ben c’est pas grave, je vais me reprendre. J’ai du renfort. J’ai amené mon frère C-CIL-B-2000.
Sur ce, Stay Tuned et bonne semaine.
Signé HAL 9000, votre ordinateur psychotique favori.
La semaine prochaine : Comment comprendre le Jean-Claude Van Damme
 
Vous trouvez que HAL 9000 devrait penser à prendre son ritalin plus souvent ? Vous trouvez qu'il dit les vraies affaires ? Soutenez-le en enregistrant un commentaire ci-dessous ou deversez votre fiel sur notre mur de la haine.

Aucun commentaire. Soyez le premier à dire des niaiseries !