Sept jours du talion, Les

 
 
Genre
Film de peur
La cote dans le TV Hebdo
 Bon
Ceux qui jousent dedans
Claude Legault, Rémy Girard, et l'autre acteur principal
L'histoire
Une boucherie d'alcool et de sang.
Le consensus des cinēcruches
Basé sur un roman français, ce film épouvantable sans aucune interaction musicale et avec pas d'ambiance a beaucoup de nudité d'homme; ce qui le rend dure à avaler malgré une fin à faire énervir.
Gâche l'avenir du cinéma québécois.
Opinions des cinécruches
Cris et chuchotements
"Le concept de film sans musique est une première pour moi."
- streetclassic
"Ça va pas plaire à tout le monde car c'est un film avec peu de dialogue, et beaucoup de plan."
- yockie6
"Le film n'a pas vraiment de gradation. Il n'y avait aucune interaction musicale pendant le film."
- ukulele_maria
"Aucune musique dans le film sauf une chanson un moment donné. Les films québécois commençaient à être bons, mais celui-ci à tout gâché."
- marilou2374
"Le film avait bien commencé. Il y a des longueurs. Pas de musique. Le jeu de rôle de Claude Legault, je n'y crois pas. Au pire, à louer dans six mois. On ne m'y prendra plus avec un film québécois."
- madameming
L'Opéra de la terreur
"Jamais vu un film aussi con, depense pas votre argent sur ce film la, j'aime mieux voir le film de Celine Dion, au moins elle chante bien."
- patmateluna
Massacre à la tronçonneuse
"L'on ne peut s'empêcher de penser à Vincent Lacroix tout au long du film."
- sylvain
La Source
"Un film épouvantable. Je ne le ré-écouterais même pas s'il passait à la télé."
- angel_lover
"Ce film me faisait cacher les yeux, mais pas en terreur."
- purfect_angel_92
"Si le plaisir n'est pas votre but ultime en allant au cinéma, vous pourriez adorer ce film."
- isoccermom
La Nuit des morts vivants
"Qualité de la prise de vue faible. Scénario farfelu et pauvre sans textuel élaboré."
- slick69407
"J'avait impression de lire un livre avec chapitres, quand l'écran devenais noir."
- martine
"Un long long-métrage avec pas d'ambiance et du silence mur à mur. Le rôle de Claude Legault ne fait pas grand chose dans le film. Et Rémy Girard fait toujours la même affaire. J'ai longtemps eu hâte que le générique arrive."
- monsieurtroisd
"Ce film est le film le plus poche que je n'ai jamais vu! Ce film est une perte de temps et une perte d'argent! Je ne comprends pas comment ça se fait que les acteurs sont payés des millions pour tourner un film aussi poche!"
- simplement3
"Entouka moi je le conseille pas vraiment car il y a beaucoup de moments de silence et aussi les images noir... et aussi à la fin... ça c'est coupé raide... je ne sais pas pourquoi."
- alex_funny09
La Diagonale du fou
"Ça m'épate encore qu'il y ait du monde qui ne comprennent pas que l'absence de musique et l'obscurité C'EST VOULU!!!"
- fun_noir
La Grande bouffe
"Un film dure à avaler."
- paolo_s
"Un conseil... ne mangez pas avant d'aller le voir car vous allez vomir."
- karim_tennis93
"J'en suis resté bouche Baie."
- renaudtv
Certains l'aiment chaud
"J'ai adoré. Sadique et violent comme je l'aime."
- fcolpron70
"Très bon film, dur, lourd, parfois dégoutant. Mais c'est ce qu'on veut!"
- carlinou13
"Moi j'ai ri parce que les choses que Claude faisait subir au tueur était spéciales..."
- alex_funny09
"En conclusion, je suggere au adolescents d'aller voir ce film parce qu'on aimes tous des filmes degeulaces de même!"
- karim_tennis93
"HollyWood a tout intérêt a acheter ces droits."
- dfantome3000
Buffet froid
"La violence pourrait être plus graphique. C'est la raison major que je suis allé voir le film."
- corey_fox18
"Je pensais que le film aura plus de torture et plus de sang, mais évidemment, il ne les avait pas."
- lovee_cynthiaaa_xox
"Moi, j'ai pas aimé le film. C'était trop long et les bouts du film qu'on aurait aimé voir, ben ils étaient pas là."
- alys_32
"Décu... je m'attendais à quelque chose de différent. Tout simplement."
- manibida65
Jerry la grande gueule
"Oui, il y avait des moments dégueulasses, mais certaines points étaient si graphiques qu’ils étaient drôle."
- j_feradouros
"Ma seule critique négative est pour les spectateurs. À plusieurs reprises les gens riaient dans la salle."
- felicia_femme
"À voir, mais pas dans une salle pleine de gens qui textent, qui rient, qui parlent, qui font du bruit et qui ont des conversations au cellulaire..."
- blackstone454
Hôtel du Nord
"...c'est un film d'atmosphère et elle peut facilement être gâchée."
- blackstone454
Le Diable au corps
"Ce film est basé sur un roman français. Il y a beaucoup de nudité d'homme."
- gabysabbagh
Ding et Dong, le film
"Il y a toujours quelque chose à améliorer à un film, peut-être qu'un jour ça va changer?"
- posenecal
"Le film a plein de nudité... d'homme. Pas de femme nue, qu'est-ce qui se passe?"
- mini-munchkin
"Les scènes de violence ont fait rire les gens de la salle. Est-ce normal?"
- angel_eyes143
"Mais pourquoi la lumière et les couleurs sont-elles si mauvaises?"
- phr
"Ou est le chien?"
- folly_4ever
Géant
"Bravo à Claude Legault et l'autre acteur principal."
- laplanm
"L'homme torturé n'est pas un très bon acteur. Mais, plusieurs d'autres personnes comme Bruno, la mère et le policier sont des bons acteurs."
- gabysabbagh
"Fanny Malette n'a pas ete convaicante. J'aurais plus vu Isabel Richer."
- normand_v
""Monsieur Bougon" est le meilleur, mais il devait être plus de scènes avec lui dans le film."
- mini-munchkin
"Bref, un chef-d'œuvre de Claude Legault."
- fcolpron70
Le Gouffre aux chimères
"Pacifiques et autres groupes-brebis s'abstenir, ça briserait vos belles illusions."
- sylvain
"Beaucoup de violence, mais une grande morale finale."
- some_dance_to_remember
"C'est triste, 5150 était vraiment meilleur..."
- h2kmonkey
Parlez-moi d'amour
"Un bon film québécois sérieux.. arrêtez donc de dire des idioties sur ce film, il est violent et bla bla bla il est super bon 10/10."
- loup56_10
"Le livre je l'ai adoré et même que ça m'a fait des cochemard loll non même pas la c'est une joke en tuka il est super bon."
- mae_lee14
"Le film de Podz est digne d'autres grands films d'auteurs québécois."
- ti_guill
"Comme production elle-mème, une très belle pièce maitrisé parfaitement par les acteurs. Une fin à faire énervir qu'on voit rarement dans un film du 21iéme siècle. C'est certainement une qui vaut le mérite des meilleurs productions québécoises de l'anneé."
- paolo_s
Complot de famille
"On voit que les critiques des journaux sont avec les distributeurs, comme le navet de Claude Meunier, "Le Grand Départ". Le plus triste du film? La fin. On dirait qu'on a manqué de budget pour les dernières minutes. Une dernière chose, j'aimerais savoir quelle sorte de bière le personnage de Legault bois dans le film, parce qu'une bière qui donne des abdominaux comme cela, j'en achète 10 caisses."
- stephbearca
Salò ou les 120 Journées de Sodome
"Avec très très peu de justesse dans l'à-propos, avec pour excuse stérile une recherche des valeurs contradictoires dans notre société, cette histoire s'avère d'une très grande violence, gratuite qui plus est. Grou comme Sénécal et D. Robert ne réussissent qu'à nous ensanglanter le coeur, l'âme, l'esprit. On sort salis de ce film. On ne pose pas les bonnes questions, on ne suggère pas les bonnes pistes de réflexion, tant tout, dans cette macabre sauce au sang nous isole de la pensée. En plus, on est dans S. King à outrance... Les jambes cassées... du sur-vu, de la copie, presque intégrale. On sait déjà tout ce qui vient. Aucune originalité. Les comédiens sont assez bons pour ce dans lequel ils jouent. Voyeurisme, gratuité dans l'horreur, thème fort mal exploité. Dommage que Radio-Canada ait tant donné de temps d'antenne à cette boucherie d'alcool et de sang."
- sun0021
Et bien sûr, La Donation
"Félicitation!! Grâce à ce commentaire vous venez d'économiser 10$. Il y a tellement de belle choses à voir dans la vie, évitez de voir cette horreur. Allez prendre une marche dans la nature, riez, aidez quelqu'un... Tout sera meilleur dans votre vie que d'aller voir ce film."
- aimeleplante
 
 
16247
Sept jours du talion, Les
Le nouveau film de Claude.
Ce film me faisait cacher les yeux, mais pas en terreur.
purfect_angel_92
53

11 commentaires

Samuel Pothier a dit…

Sans vouloir apparaître condescendant, altier et autres balivernes caractérisant l'illusoire supériorité d'un esprit moral sur un autre (les longs avant-propos concourent à dissiper ma torpeur éthylique), m'semble que de nombreux esthètes amateurs en matière de cinématographe ne connaissent de la compréhension d'un film que les rouages maladroitement exposées sur cinemamontreal et dans certaines chroniques journalières dont nous ne nommerons pas les pitres en chaire.

M'semble qu'on se satisferait bien d'un petit cours de cinoche dans les éducations secondaires, plutôt que de se casser les oreilles constamment avec l'équation triangulaire de la variable X de l'inclinaison si bémol.

Cinécruche a dit…

Mon cher Samuel, votre vaste connaissance des masses laborieuses ne semble avoir d'égale que celle de HAL 9000.

Bravo.

Ceci dit, et pour changer de sujet, je dois admettre que sun0021 résume admirablement l'ensemble de mes appréhensions plausibles mais néanmoins non corroborées concernant l'œuvre dite.

BDNf a dit…

"J'ai longtemps eu hâte que le générique arrive."
""J'avait impression de lire un livre avec chapitres,"


Haaaaaaaa! Tous ces proustiens modernes qui hantent le web...

HAL 9000 a dit…

L'autre acteur principal, c'etait Roger Moore ou Tony Curtis ?

Cinécruche a dit…

Tiens, ce bon vieux tas de ferrailles qui sort des limbes.

Franonyme a dit…

Nous on pense que la nudité de l'homme, c'est viril à mort.

Dans la préhistoire, il y avait 3 choses:
- De la lave
- Des dinosaures
- Et des hommes nues qui courraient en sautant par dessus des coulées de laves pour tuer des dinosaures.

Et *ça*, s'était viril comme Crésus (Crésus, cet homme riche... et viril)

Samuel Pothier a dit…

De l'humour de poubelles cégepiennes, voilà ce qu'il manquait à Cinécruche !

HAL 9000 a dit…

@Franonyme..

1) Dans la préhistoire, il y avait des singes qui faisaient des arts martiaux à la manière d'un remake de Jackie Chan.

Il me semble que j'ai déjà entendu ça quelque part.

2) Des hommes nues....hmmmm...des androgynes ???

Hal

BDNf a dit…

Hmmm, de la lave, des dinosaures, des hommes nues (sic[k])...

Je sens poindre le scénario de 10,000 B.C. II : Back to the Messinian.

Après les aventures de chasseurs-cueilleurs sédentaires qui vivent pieds nus au sommet d'une montagne enneigée au pied de laquelle s'étend une jungle tropicanale, attendant dans la famine le passage annuel de leur source de nourriture et cherchant à marier leurs soeurs et cousines parallèles avant de piétiner des pharaons à coups de laineux, nous voici plongés dans la préhistoire de tropis vercorsiens nomades et troglodytes, descendants des habitants de l'abbaye de Fontevraud dans le Val de Loire, qui ont traîné leur tuffeau jusqu'à Nazca. Découvrant une pierre de lune magico-spiritualo-the-secretée après une longue marche orégonaise, ils décident, sur les conseils d'un vieux sage Anasazi, de s'installer à leurs risques et périls dans la Haystack Rock pas encore solidifiée. Mais ils sont bientôt attaqués par les Gris qui les foutent dans un labyrinthe duquel ils sont aussitôt prisonniers, gardés par un minotaure androgyne incarné par David Bowie circa '72 à la tête d'un groupe de vélociraptors portant des manteaux arborant le sigle du PC *cough cough* Canada. C'était sans compter sur le courage de Tzi-Guy qui, frottant la pierre sur sa virilité mal lunée, voit Dé-Lima lui apparaître en rêve. Elle lui fournit alors une armée de Girafes-from-Mars qui lui permettent de voir le parcours à parcourir et de traverser sans danger le Marais-de-la-ritournelle-qui-écoeure. La girafe alpha encorne David qui tente le coup de La Fronde, mais le cardinal Sarrazin, étant occupé à batifoler avec Galaad, ne peut rien faire. De retour dans leur Pérou nataliste, ils dessinent sur le sol de bien belles bulles pour Dé-Lima et rencontrent les Cañaris qui leur apprennent que la piscine génétique préfère les cousines-croisées et le boeuf jerky mariné dans le manioc. On termine sur un plan large de la sphère d'or de Barjavel avec Azraël qui féline à ses pieds et un duo Marie-Mai/Marie-Ève Janvier en voix-off qui nous citent Ayn Rand sur la psycho-épistémologie avec fondu métaphorique sur Zachée qui pédilove Marie-Madeleine avec les cheveux de Dolan pour bien souligner la morale de l'histoire, limpide comme un coup de clairon qui fait long feu, et faire un jeu de mots douteux sur le titre.


Quelqu'un a le numéro d'Emmerich ?

Cinécruche a dit…

BDNf, la cohérence de votre récit est à la hauteur du génie d'Emmerich. Dommage cependant que Denise Proulx nous ait quitté; elle aurait été fabuleuse dans une reprise du rôle qui l'a rendu célèbre : Dé-Lima Cailloux.

BDNf a dit…

Merci du compliment! J'avais peur que mon récit soit trop linéaire...

En passant, vous allez devoir changer votre slogan : "L'été arrive et, avec lui, les films familiaux aux budgets aussi gros que les gallons de Pepsi vendus dans les cinémas. [...] Mais pour certains ados, le cinéma, c'est plus qu'un simple divertissement pour un dimanche en famille. [...] Pour eux, le cinéma, c'est beaucoup plus que du pop-corn."

( http://moncinema.cyberpresse.ca/nouvelles-et-critiques/nouvelles/article/11764-le-cinema-et-les-ados-au-dela-du-pop-corn.html )

Votre carrière est terminée...